Sottil, Jammes, Mandement, le débat

Extrait de la dépêche du 28 mars 2014


Y a-t-il une proposition de vos adversaires que vous soutenez et une qui vous semble irréalisable ?

  • Alain Sottil. Nous avons beaucoup de points de convergence avec le projet intelligent de Mr Valade sur l'écologie et l'environnement. Le projet de parking sous les allées Niel est totalement démagogique et hors de prix.
  • André Mandement. Certaines parmi les plus intellectuellement intéressantes étaient dans le programme de M. Valade, nous allons étudier la faisabilité de certaines. Aujourd'hui vu les finances publiques, un 3ème pont est irréalisable.
  • Laurent Jammes. Tout ce qui permettra de redynamiser la ville et le réaménagement du cœur de ville. Rien n'est irréalisable, mais un 3e pont ne me semble pas rationnel aujourd'hui.

Toutes les propositions de notre programme ont été réalisées ailleurs. Les candidats en lice devraient répondre à deux ensembles de questions :
  • Face aux dérèglements climatiques (chaleurs extrêmes l'été, fortes pluies et glissements de terrains, vents violents, ...), comment protéger les Muretains ?
  • Face à l'absence de croissance (qui ne viendra pas), comment assurer le plein emploi à Muret ?
Pour les réponses, voir notre programme. Dans six ans, il sera trop tard sur le plan écologique et politique (présence de FN).

Mépris de Mandement envers les citoyens

Dans l’article de la dépêche de de ce matin, André MANDEMENT indique “qu’il n’attend rien de Christian VALADE, tête de liste d’Europe Ecologie les Verts et son score de 6,65%. Dans un communiqué ce dernier n’a pas donné aucune consigné de vote”.

Christian VALADE et Nicole BACHAUD précisent

  • que la liste qu’ils conduisaient est une liste composée Europe Écologie les Verts, du Parti de Gauche, du Parti Occitan, des Membres de Bastir, et d’anciens du Parti Communiste. 
  • que le communiqué, auquel il est fait allusion, était un communiqué de remerciements qui s’adressent aux 622 électeurs qui ont soutenu les idées portées par cette liste et non Christian VALADE à titre personnel.

Les candidats de la liste ”Murèth : le VRAI changement, c’est maintenant” constatent le mépris de la tête de liste socialiste envers les électeurs de la gauche écologiste et citoyenne et le refus d’André MANDEMENT de prendre en compte l’expression démocratique des 622 concitoyens qui souhaitent une touche de vert, de jaune et de rouge mélangée au rose.


Remerciements

Les candidats de la liste “Murèth : le vrai changement,c‘est maintenant” remercient les 622 électeurs qui ont apporté leur confiance aux idées que nous défendons. Cette campagne nous a donné l’occasion de rencontrer les muretaines et les muretains sensibles aux valeurs de gauche et de l’écologie. Elles nous ont permis d’enrichir le débat pour l’avenir vers un muret plus dynamique, plus humain, solidaire, plus écologique.

Christian VALADE et Nicole BACHAUD

Résultats Premier tour 2014



Reste en lice pour le second tour

  • MANDEMENT André (PS-PRG) 42%
  • SOTTIL Alain (UDI) : 26,3%
  • JAMMES Laurent (UMP) : 18,9%

L’ère industrielle court à sa perte, affirment des chercheurs de la Nasa

PLANETE - La surconsommation de ressources naturelles et les inégalités de richesse pourraient causer la fin de notre civilisation…

Après les Aztèques, les Mayas et les Egyptiens, la civilisation industrielle occidentale deviendra-t-elle un jour une page dans les livres d’histoire? D’après une étude de la Nasa, l’ère industrielle pourrait provoquer sa propre perte en raison d’une surexploitation des ressources naturelles et d’une répartition inégalitaire des richesses.

Croissance puis effondrement, un cycle récurrent

Rappelant que le processus de «croissance puis effondrement est un cycle récurrent à travers les âges», le modèle développé par la Nasa montre que même la civilisation moderne, malgré sa complexité et ses avancées scientifiques, pourrait ne pas échapper à la règle. Les chercheurs ont recensé les facteurs qui, lorsqu’ils se combinent mal, expliquent le déclin d’une civilisation: la population, le climat, l’eau, l’agriculture et l’énergie. Ainsi, l’exploitation intensive des ressources au-delà des capacités écologiques de la planète et la fracture entre une minorité de personnes riches et une masse de pauvres aurait été à l’origine de la fin de quelques civilisations et pourrait bien être la cause du déclin de la nôtre, rapporte le Guardian. «Le surplus accumulé n’est pas distribué équitablement dans la société, mais accaparé par une élite, explique le rapport. La masse de la population, qui produit la richesse, ne se voit rétribuée par les élites que d’une infime partie de cette richesse qui les maintient juste au niveau de subsistance.»

Soirée de clôture de la campagne électorale

Vous en avez ras le bol du débat politique

Le fonctionnement du monde politique professionnel vous révolte.

Nous aussi

Vous êtes fatigué par le manque de démocratie, les prises de décisions venues d’en haut, le cumul des mandats, les affaires avec la justice, ….

Nous aussi

Nous avons signé la Charte Anticorruption 2014.

C’est pour cela que, si nous sommes élus
  • Le maire de Muret ne sera pas candidat à la Présidence de la CAM. Une femme sera candidate premier adjoint.
  • Nous ramènerons les indemnités des élus, en Euros constants, à ce qu’elles étaient en 2008.

Muret : Entrisme dans la vie associative muretaine

Dix présidents ou présidentes d’associations figurent sur la liste PS-PRG du maire sortant. Les président(e)s des associations en tant que candidat(e)s engagent leurs adhérent(e)s dans la politique municipale.



Les adhérent(e)s sont-ils d’accord avec la position de leur président ou présidente candidat(e) ?



  1. S’agit-il d’un engagement personnel ? (et dans ce cas le nom de l’association et le titre de président ne doivent pas figurer dans cet article de presse)
  2. S’agit-il d’une décision du bureau ou de l’assemblée générale de l’association ? (et dans ce cas les présidents doivent en fournir les preuves à la presse). On peut penser que les adhérents ont des sensibilités politiques variées. Comment peut-on prendre une telle décision en leur nom ? Le principe de démocratie semble être bafoué.

Soutien de José BOVE

J'apporte toute ma confiance et mon soutien à la liste" Mureth, le vrai changement c'est maintenant" portée par Christian VALADE 
  • parce qu'elle a su fédérer démocratiquement des sensibilités différentes à gauche dans un projet commun, 
  • parce qu'elle recherche des solutions locales  innovantes adaptées à une ville de 25000 habitants, qui permettront à ses habitants de mieux vivre, de mieux se déplacer, de mieux se nourrir et d'avancer sereinement et solidairement vers la transition énergétique. 

Les candidat(e)s rencontrent Jean Luc Mélenchon le 19 mars

Retour à l'école primaire ...


Catherine GREZE apporte son soutien à la liste "Murèth : le VRAI changement, c'est maintenant"

J’apporte tout mon soutien à la liste « Mureth, le vrai changement c’est maintenant », portée par Christian Valade. Cette liste d’union de sensibilités écologistes, socialistes et occitanistes propose une vraie alternative pour la ville de Muret.



La vidéo surveillance n'est pas une solution

La Ligue des droits de l’Homme se tient à disposition de toutes les personnes ainsi que des pouvoirs publics pour débattre des graves questions posées par la vidéosurveillance. Et elle appelle tous les habitants à se saisir de ces questions. (voir article)

De faux arguments 

« La vidéosurveillance est le moyen d’identifier après coup des personnes délinquantes ». Or dans pareilles situations, les délits sont déjà commis, les caméras ne les ont pas empêchés.
« La vidéosurveillance n’est pas à craindre quand on n’a rien à se reprocher ». Mais, la vidéosurveillance fait de tous les citoyens des suspects potentiels. Il s’agit, d’une inversion du droit, lequel considère chaque personne comme innocente jusqu’à ce qu’elle franchisse les limites de la loi, après quoi - et pour cela - elle pourra être sanctionnée.
De plus, la vidéosurveillance coûte cher et elle est inefficace pour faire respecter la « sécurité » : la délinquance s’adapte et se déplace. Par conséquent, la logique de la vidéosurveillance implique de mettre de plus en plus de caméras. Mais peut-on imaginer une société totalement vidéosurveillée ? Quelles en seraient les conséquences pour les libertés ?

CATHERINE GRÈZE À MURET POUR SOUTENIR Christian VALADE et Nicole BACHAUD

Communiqué

Bruxelles, le mardi 18 mars 2014

Ce jeudi 20 mars, Catherine Grèze, Députée européenne du Sud-Ouest, se rendra à Muret pour soutenir Christian VALADE et Nicole BACHAUD. Ils animeront un échange à partir de 15h devant la salle des fêtes de Muret sur le programme de la liste et les conséquences du traité transatlantique sur le territoire.


"La liste « Mureth, le vrai changement c’est maintenant » a su montrer sa capacité à travailler collectivement et à rassembler plusieurs sensibilités. C’est la seule à même de proposer une véritable alternative pour les Muretains. 

Les combats écologistes sont cohérents à l’échelle européenne, nationale ou locale. Les négociations en cours sur le traité transatlantique menacent notre capacité à développer l’agriculture biologique, à résister aux gaz de schiste, à conserver nos services publiques. C’est pourquoi, nous nous y opposons. » 

Catherine Grèze 

Contact presse : 
Fanny Thibert 
Attachée parlementaire 
06 58 41 47 75

Marché de Muret Nord : Mardi 18 mars

Soutien de Jean-Luc MELENCHON

Je m’engage aux côtés de Christian VALADE à Muret et je vous appelle à donner votre confiance à sa liste. Marquez ainsi votre opposition de gauche à la politique de François Hollande !

... Christian VALADE est le candidat de l’écosocialisme. Sa liste annonce qu’un autre futur est possible. Avec votre bulletin de vote, prenez votre part pour changer le cours des événements actuels !


Eau de Muret : Mandement ment. Les citoyens vivant en collectif sont lesés

Suite au tract distribué Samedi 15 mars sur le marché de Muret ainsi qu'aux propos tenus par André Mandement à mon sujet, une citoyenne muretaine transmet le message suivant. 


Lien externe vers photo
"A Muret, même si la Ville, dans le cadre d’une régie municipale, établit les facturations au nom de l’eau de Muret, tout le travail technique soit l’entretien, la maintenance des installations sont confiés à Veolia, qui à toujours 14 salariés à Muret selon Christophe DELAHAYE ! il ne s’agit donc pas d’une véritable municipalisation de l’eau mais juste d’une opération marketing ! 


Parions que les économies réalisées par chaque foyer dans le cas d’une véritable municipalisation de l’eau seront plus importants !! 



Quant à la gratuité de 25 m3 par foyer, dissociée du nombre d’occupants, c’est une mesure  très inégalitaire. Il est clair qu’elle favorise les foyers comptant 1 personne, qui consomme peu, au détriment des familles chargées d’enfants. On aurait pu associer cette gratuité à l’avis d’imposition ou au nombre d’occupants par foyer. 

Barbara POMPILI soutient la liste "Muret le VRAI changement, c'est maintenant"

J'apporte tout mon soutien à la liste "Murèth, le vrai changement c'est maintenant" qui a l’ambition de proposer aux Muretaines et Muretains une ville plus agréable et répondant aux besoins de chacune et chacun. ....

Je suis sûre qu'un autre futur est possible pour les Muretaines et Muretains avec la liste "Murèth, le vrai changement, c'est maintenant", animée par Christian VALADE et Nicole BACHAUD.

Le 23 mars prochain : votez pour la liste "Murèth, le vrai changement c'est maintenant » !


Si j’étais Maire

Serge CUCCHI, grand agriculteur de Muret, ancien vice-président de Coopéval, membre du PS, serait-il prêt de faire un premier pas vers la liste « Murèth : le vrai changement c’est maintenant » ?

Nous voulons que dans cinq ans tous les repas des cantines scolaires soient d’origine biologique locale (moins de 50 km) sans augmentation du coût du repas (comme à BARJAC - 30). 

L’agriculture raisonnée n’est pour nous qu’une phase de transition pour aller vers une agriculture bio, sans pesticides, sans OGM. (il faudra que Serge abandonne ses positions pro-OGM). Les microbes et autres organismes de l’agriculture bio travaillent pour rien, ce qui ne fait pas le bonheur des multinationales qui vendent les engrais et les pesticides.

Christian VALADE et Nicole BACHAUD invitent Serge CUCCHI à débattre dans une nos réunions.

Droit de réponse intégral

Droit de réponse – Dépêche du 13 mars 2014

Christian VALADE a été désigné tête de liste par les candidats de la liste « Murèth : le VRAI changement, c’est maintenant ». L’ordonnancement de la liste a été effectué par vote de l’ensemble des colistiers. L’équipe conduite par Christian VALADE et Nicole BACHAUD s’applique les principes démocratiques. Ils ont signé la Charte anticorruption 2014. 

Lors du débat sur TLT, Christian Valade et tous les autres candidats étaient entourés chacun par l'un de leurs colistiers, tandis qu’André MANDEMENT était accompagné de son chargé de communication à la Mairie et d’un membre du PS. Les faits ont montré qu’André MANDEMENT n’a pas d’équipe. Il est un homme solitaire qui ne tient pas compte de l'avis de ses collègues. Pour preuve, douze maires souhaitent ardemment sa démission de la présidence de la CAM. Il veut continuer à cumuler le mandat de Maire et de président de la CAM avec les rémunérations associées.

Toutes les propositions faites dans le programme de « Murèth : le VRAI changement, c’est maintenant » ont été mises en œuvre ailleurs et relatées dans de nombreux ouvrages notamment « ils l’ont fait et ça marche ». Ces propositions s’appuient sur un service public fort. Elles sont toutes réalisables avec du courage, une politique écologique, sociale et solidaire. Ce n’est pas uniquement une question de moyens, mais également une question d’ouverture d’esprit. "L'eau a été en partie seulement municipalisée. Dans trois ans nous procéderons à la totale municipalisation.

Rien que des actes. André MANDEMENT reste dans la logique libérale du président Hollande en privatisant la culture, la production de l’énergie sur la Louge, etc. ... Quand André MANDEMENT a t-il acheté VEOLIA ? Alors pourquoi voudrait-il que nous achetions TOTAL et EDF pour créer une régie municipale d’énergie ? André Mandement ment aux muretaines et aux muretains.

 « Un autre futur est possible » à Muret avec Christian VALADE et Nicole BACHAUD. Les idées développées par la liste « Murèth : le vrai changement, c’est maintenant » sont les seules solutions face aux crises sociales, financières et écologiques.




Mandement a peur !

A t-il fait d'autres articles comme ça pour les autres partis politiques ? Car c'est intéressant, aurait-il peur de notre liste pour gaspiller autant d'énergie à baver, sans se renseigner si ce qu'on propose est réalisable ou pas ? Sans se renseigner des réelles attentes des citoyens de Muret et de comment vivons-nous réellement ? Comment peut-on fermer les yeux sur les dérèglements climatiques qui se détériorent chaque année et la façon qu'on nous fait consommer, la nourriture entre autre et le médical aussi (maison de retraite, médicaments..), en nous affirmant que c'est bon pour notre santé alors que c'est juste bon pour leur portefeuille ! J'en ai marre de vivre dans du médiocre, de vivre sans aucune solidarité chacun pour soi, de voir que tout se dérègle...car ça ce n'est pas utopique mais malheureusement bel et bien réel.

La régie de l’eau : Droit de réponse suite ....

De gauche à droite, Eric MAURY chargé de communication du 
Maire sortantAndré MANDEMENT, Nicole BACHAUD, 
Christian VALADE, Malena ADRARAS
J’ai une question : si la régie de l’eau appartient dorénavant à la ville de Murèth, pourquoi le « magnifique » service du Tam-Tam est encore géré par Veolia alors ?

Combien coûte la location de ces camionnettes à la ville réellement ?

Pendant combien de temps encore Veolia va être présent dans la régie de la ville?

Si l’on prend l’exemple de Toulouse et l’accord passé avec Veolia qui fait froid dans le dos, on peut s’attendre au pire ici sachant la connivence qu’il existe entre Mandement et le maire actuel de Toulouse…

D’ailleurs, il a aussi parlé des logements sociaux..mais a-t-il dit qu’il voulait en rajouter sur la zone nord pour obtenir encore plus de subventions et dégager les terrains de sport dans le quartier Sud ??

Parlant de la CAM, il parait que la restauration de Fonsorbes va être gérée par la cantine collective de la CAM l’an prochain… ? 20 kms entre les 2 villes Eaunes & Fonsorbes…on peut calculer le bilan carbone d’un steak haché proposé par la CAM en 2014 ? Si notre truc c’est l’utopie, lui c’est l’inconscience pure et simple !! De la pure folie !!!

Guillaume.

Après midi de collage d'affiches pour les réunions d'Estantens et OX

Trombinoscope des candidats à l’élection municipale des 23 et 30 mars avec la liste conduite par Christian Valade.

«C’est pure folie de faire sans arrêt la même chose et d’espérer un résultat différent» Christian Valade, tête de liste de «Murèth ; le vrai changement c’est maintenant» a emprunté cette maxime à Albert Einstein pour en faire l’un de ses slogans de campagne. «Nous, on préconise la démocratie, on se l’applique» insiste-t-il en affirmant haut et fort qu’aucun poste n’est distribué à l’avance en cas de victoire.

«Je milite pour un grand respect à l’égard de chacun de mes colistiers car je place l’humain au cœur de la liste plurielle qui allie expérience et innovation. Chacun est écouté. Nous voulons faire la politique autrement.» dit-il.

Christian VALADE, sur Axe Sud

Diffusion de l’émission de Radio 105.1 Mhz

  • Mercredi 12 mars : 11 h00
  • Mercredi 12 mars : 19 h30
Retrouvez l'enregistrement ici et les positions de la liste.

la lenga d'oc per nosautres

Per de dire 
La langue d' òc dans toutes ses variantes dialectales couvrent un espace géographique étendu comprenant 33 départements du sud de la France , des vallées italiennes et le Val d'Aran de Catalogne... Le terme moderne «occitan» a remplacé celui plus ancien de langue d' òc , qui avait supplanté lui même le vocable de provençal.

Interdite dans les documents officiels depuis l'édit de Villers Cotteret cette langue est devenue celle du peuples , des ruraux . Elle a connu des fulgurances avec Goudouli, Jasmin, Mistral ( prix Nobel) avant d'être ruinée , dans les années 50 , dans son usage social par l 'assujettissement télévisuel du français . Souvenons nous qu'alors on parlait occitan dans les fermes sur le Larzac, comme dans le Lubéron, les mines à Decazeville ( La Sala) sur le site de Lacq, celles des usines d' Auzat , d' AZF, dans toutes les rues , ou sur les bateaux qui sortaient du port de Sète , mais qu'on ne pouvait pas la parler dans l'administration , l'école , le tribunal, la mairie etc....Les notables parlaient pointus en espérant des subventions improbables  !!!

Réunions publiques


Dans la presse locale

Muret. Christian Valade a présenté sa liste 


Christian Valade a présenté sa liste «Murèth :le vrai changement c’est maintenant» d’une moyenne d’âge de 48 ans, «plurielle sur le plan politique, plurielle sur l’expérience»


Pas de permanence électorale c’est le pari de l’équipe «Murèth : le vrai changement c’est maintenant»… «mais nous n’avons pas obtenu de réponse de la mairie pour le prêt de salle alors nous louons sur nos frais de campagne la salle de réunion de Veo Cinéma» regrette Christian Valade en introduction de la présentation de la liste qu’il conduit. Autour de la table a pris place une partie de l’équipe tandis que défile sur l’écran le portrait de chaque colistier ; les présents disent quelques mots sur leur parcours, leur appartenance politique, leurs motivations au sein de la liste. Certains affichent leur adhésion à «Bastir» le parti occitan, à Europe Écologie les Verts, au parti de gauche, Front de gauche. D’autres sont signataires de la charte Anti Cor 2014.

Christian VALADE et Nicole BACHAUD présentent la liste à la presse

La salle Véo Ciné était pleine hier soir pour la présentation de la liste "Murèth : le vrai changement, c'est maintenant". La réunion s'est ouverte avec le "Se Canto", chanson emblématique de notre région. Christian VALADE affirme que la liste va faire de la "Politique Autrement".

La photo de chaque candidat est projetée sur un chemin qui "mène à la victoire".  Chaque candidat prend la parole et explique les raisons qui l'on conduit à rejoindre la liste.


La presse découvre l'affiche officielle ainsi que les soutiens de plusieurs responsables politiques nationaux.

Christian VALADE EELV tête de liste communique

Un projet qui contraste avec celui des professionnels de la politique muretaine.

La liste “Murèth, le VRAI changement, c’est maintenant” sera présentée à la presse mercredi 5 mars à 18 heures 30 au ciné véo Muret. 

Christian VALADE présentera l’équipe de campagne et les modalités retenues. La liste “Murèth, le VRAI changement, c’est maintenant” est composée de membres de la société civile, d’EELV, du parti de gauche, du POC et de militants de BASTIR, des anciens membres et sympathisants du PCF, ...


Les projets de “Murèth, le VRAI changement, c’est maintenant” contrastent avec les propositions des professionnels de la politique locale qui “font toujours la même chose, mais espèrent avoir des résultats différents”. Christian VALADE demande aux différents têtes de listes un débat radio télévisé public pour les élections municipales muretaines.



Christian VALADE et les membres de la liste appellent à la manifestation de Samedi 1° mars à 10:30, place Arnaud Bernard à Toulouse “pour une autre répartition des richesses”, “pour gagner le progrès social”.


Jean-Luc Mélenchon : «Je veux dire aux Français qu'une autre politique est possible»


Mais si je me déplace à Toulouse, c’est aussi en raison de la manif du 1er mars «Ensemble pour une autre répartition des richesses pour gagner le progrès social». Je crois beaucoup que l’avenir pour nous est dans la combinaison de la rue et des urnes. A Toulouse, il se passe quelque chose : à l’initiative d’une organisation syndicale s’est constitué un front extrêmement large de contestation de la politique d’austérité.

Vous aviez dit que vous seriez prêt à remplacer Jean-Marc Ayrault. Avec le virage social-démocrate de François Hollande, cette perspective s’est éloignée ?
J’ai dit que nous saurions gouverner le pays. Nous ne sommes pas une gauche de protestation, de posture ; nous sommes une gauche de gouvernement. On a une ligne, un programme, des idées et personnellement je saurai comment faire. Mais clairement, ce ne serait pas pour faire la politique de l’offre, mais celle de la demande.


Gérard ZASSO du Parti de Gauche communique

Le parti de Gauche est présent uniquement sur la liste " Murèth, le VRAI changement c’est maintenant"

Le Parti de Gauche , par son représentant sur Muret, Gérard ZASSO dément l’information parue dans la dépêche du midi du 22/02/2014 quant à la présence de militants du Parti de Gauche dans la liste du maire sortant André Mandement.

Le Parti de Gauche et ses militants sont  rassemblés sur la liste « Murèth, le VRAI changement c’est maintenant », liste se situant à gauche de la liste sortante PS.

Pour toute information complémentaire

  • Gérard Zasso : 06-17-41-16-28
  • Liste : Murèth : le VRAI Changement, c'est maintenant " : 06 88 00 47 46

René CRAMBES, ex PCF rejoint la liste "Murèth : le VRAI changement, c'est maintenant"

Communiqué

Par la Dépêche, en fin d'année 2013,vous avez appris que René Crambes était mandaté par le PCF pour négocier en vue de l'élection municipale de mars 2014 à Muret.
Nous étions parvenus à un accord entre André Mandement et le PCF et des Sympathisants du Front de Gauche. Cet accord, confirmé le 22 janvier devant une dizaine de participants lors de la deuxième réunion du comité de campagne de la liste nous a tout naturellement conduit à distribuer la lettre du Maire aux Muretains.
Je me suis absenté du 25 janvier au 20 février 2014, information connue de tous sur la liste. 
Quelle surprise à mon retour de constater que l'accord initial avait été remis en cause par André Mandement et que la Fédération du PCF et le maire sortant avaient expliqué et convaincu certains de nos candidats d'accepter une modification qui permettait l'entrée dans le quota du PCF et des Sympathisants du Front de Gauche, d'une élue sortante que nous avions refusée dans nos rangs, à l'unanimité, parce que nous la trouvions trop opportuniste. Cette candidate était bien entendu imposée par André Mandement qui veut « ratisser » le plus large possible.

Réunion ouverte 25 février 20h30

Face aux dérèglements climatiques, les professionnels de la politique locale proposent plus de routes, plus de voitures, plus de ponts, plus de parkings souterrains ... Ces programmes sont des concepts de villes qui datent de plus de quarante ans. 

Face à la crise, ils vous proposent plus de croissance (qui ne viendra jamais), ... sans lutter contre le pouvoir de l’argent, ni les paradis fiscaux, ...

Les collectivités locales doivent se prendre en charge et faire une autre politique écologique, sociale, culturelle.

Avec du courage et une volonté politique, nous pouvons changer la ville et l'agglomération.

Je suis animateur d'une équipe plurielle de gauche. Nous avons construit un programme qui va à l'idéal en comprenant le réel (Jaurès). D'autres villes ont fait ce que nous proposons. Alors pourquoi pas à Muret ?

Le maire de Muret refuse de nous prêter des salles. Ils veulent rester entre professionnels de la politique pour vous proposer les mêmes politiques en espérant des résultats différents. Nos positions leur font peur. Ils veulent nous empêcher d'être présent dans les élections municipales

Nous avons besoin de vous pour que la démocratie s'exprime. Venez tenter cette expérience. Un simple coup de fil pour en savoir plus : 06 88 00 47 46.


Apéro débat citoyen

Mardi 18 février 2014
de 18 h à 20 h

Les candidats et les candidates de Murèth : le VRAI Changement, c'est demain vous invitent à débattre de leurs propositions politiques pour la Ville et l’agglomération muretaine.

Venez discuter avec nous
Vous trouverez des candidats normaux.

Face aux crises, des solutions locales 

Vous êtes cordialement invités pour un moment d’échange et de convivialité chez Siham et Bertrand.


Entrée libre. Pour ceux qui peuvent nous vous demanderons une maigre participation.



Bastir : Retour sur l'inauguration de Murèth 1213

Les archives parlent

Discours de Guilhem LATRUBESSE le 15 septembre 2014




Questions

  • Comment Guilhem LATRUBESSE peut signer avec le maire de Muret après avoir tenu des propos de ce type lors de la commémoration des 800 ans de la bataille de Murèth 1213?
  • Comment Frédéric SOUQUE peut avoir perdu la mémoire après avoir crié que l'inauguration du maire était un carnaval irrespectueuse pour les morts de la bataille de Muret ? (réécouter la bande son)

Il faut, à un certain moment, accorder ses actes avec les lignes directrices que l’on souhaite mettre en avant.

Bastir : Adhérents, ne vous laissez pas encore berner par les promesses

Frédéric  SOUQUE et Virginie CORBERE absorbé par la machine PS

Dans La Dépêche du 14 février, Frédéric Souque, fondateur historique de la Calandreta a résumé les projets contenus dans l’accord PS-Bastir : "transmission et socialisation de l’occitan, transversalité de la politique linguistique municipale en cohérence avec les politiques territoriales et nationales. «Un moment historique qui permet d’envisager l’avenir de l’occitan sous des jours meilleurs, afin d’en assurer la survie et la vitalité".


Voici les propos tenus par le même Frédéric SOUQUE en mars 2008.

Le Parti occitan félicite chaleureusement André Mandement. Cette victoire historique ouvre une ère nouvelle pour la transmission et le rayonnement de la langue et de la culture occitane à Muret, pour les Muretains. Malgré l'absence des deux candidats du POC - Alain Fabre et Frédéric Souque fortement investis au sein de la liste « Une énergie nouvelle pour Murèth » - au sein du futur conseil municipal, le parti occitan accorde toute sa confiance au futur maire de Muret, à ses adjoints et conseillers municipaux pour que le programme et les actions contenues dans les 100 propositions du candidat Christophe Delahaye et reprises lors de l'accord de fusion des listes entre les deux tours, soient mises en place dès le début du mandat, en particulier, la nomination d'un chargé de mission, qui pourra exécuter la politique linguistique occitane municipale et préparer la construction en dur d'un bâtiment pour l'école bilingue français-occitan, «la Calandreta del País Murethin».
(voir texte complet)

Juger uniquement sur des actes


  • Qui a été nommé chargé de mission en 2008 ? personne ...
  • Que s’est-il passé en six ans avec Mandement au pouvoir pour la Calendreta  ? les locaux sont toujours dans un état déplorable.
  • Pour quelles raisons, le Centre occitan et linguistique n'apparaît pas dans les accords signés avec Mandement ? Mandement ne veut pas mettre en avant l'occitan pour ne pas perdre des voix

Le contrat que vous avez signé, c'est de l'enfumage électoral.

EELV : Groupe local du Sud-Ouest de la Haute-Garonne

Droit de réponse suite à l’article 
La Dépêche du 31/01/2014


Au sujet des élections municipales à Muret (31), un article est paru dans LaDépêche.fr (le 31/01/2014) présentant la participation de deux écologistes à la liste du maire sortant PS André Mandement.

En particulier, l’une des deux personnes était présentée comme ‘’militant Europe Ecologie’’. EUROPE ECOLOGIE LES VERTS (EELV), et en particulier son groupe local de Muret, proteste contre cette récupération et affirme que : 

  • Aucun adhérent d’EELV ne participe à la constitution de la liste du maire sortant André Mandement
  • Celui-ci (ou toute autre personne de son équipe) n’est pas en droit de se prévaloir d’une telle participation ou du soutien d’EELV.

Grève des agents de la CAM

Communiqué de la liste "Murèth : le VRAI changement, c'est maintenant"


Photo : DDM/JPR
Dans les colonnes de La Dépêche du 12 février 2014 , le président socialiste de la CAM, André MANDEMENT et le Vice-Président, délégué aux ressources humaines s’étonnent de la revendication des agents de la CAM « On s’interroge sur les motivations réelles compte tenu de l’engagement de certains représentants syndicaux dans diverses listes municipales». Le maire de Muret n'hésite pas à accuser des représentants syndicaux de vouloir semer le trouble et la contestation juste avant l'échéance des élections municipales au mois de mars.

Jaures et l'occitan

Jaurès a parlé maintes fois de la langue d'òc....


Entendu ce samedi matin sur France Culture, pendant l'émission d'Alain Finkielkraut, Réplique : deux spécialistes de Jaurès, Jean-Pierre Rioux, rédacteur en chef de la revue d’histoire Vingtième Siècle, et Gilles Candar, spécialiste de l'histoire des gauches françaises, y étaient invités. 

L'un d'entre eux explique que Jaurès, dans sa région d'origine (Carmaux, le Tarn, Toulouse...) commençait presque systématiquement ses discours en occitan et les finissait en français. Et Alain Finkielkraut de s'étonner : "Il commençait ses discours en occitan ?"

Comment ça, un homme politique, écrivain et philosophe français de l'étoffe de Jaurès connaissait l'occitan et le parlait publiquement, en plus ?... Sans doute pour être compris, au début du XXe siècle, par une partie de son auditoire qui devait parler uniquement l'occitan. Mais ça, M. Finkielkraut en a t-il conscience ? Rassurons-nous, un des historiens a cru bon de préciser que Jaurès devait ne pas dire "occitan" mais "patois". Ouf!, Jaurès parlait "patois". Enfin, ça a eu l'air de rassurer M. Finkielkraut. 

Charte ANTICOR signée

Transparence et démocratie

Vers une transparence, une démocratie participative et le respect des idées.

Les candidats de la liste “Murèth : le VRAI changement, c’est maintenant” signent la charte ANTICOR 2014”

Ils ont signé ! Christian VALADE, Allan FABRE, Gérard ZASSO, Siham PATAILLE, Patrice BONHOMME et Frédéric SOUQUE et les candidats de la liste “Murèth : le VRAI changement, c’est maintenant”, la seule liste citoyenne de gauche de Muret composée d’Europe Écologie Les Verts, Bastir 2014, le Parti de Gauche ainsi que des acteurs de la société civile ont officiellement signé hier, mardi 4 février 2014, la charte ANTICOR pour l’éthique en politique. Une première dans la campagne des municipales à Muret. 

Vers une liste écolo-occitaniste

Une cinquième liste accueillant des militants «d’Europe Écologie Les Verts» de Bastir; du parti de gauche et des membres de la société civile est en cours de constitution. Le programme est déjà affiné.

Elle porte déjà un nom : «Murèth : le vrai changement, c’est maintenant" Une philosophie : une alternative sociale, culturelle et écologiste. Un slogan «plus à gauche que l’équipe Mandement…». Une cinquième liste pour les élections municipales est en cours de constitution et pourrait être officialisée vers le 25 février. 

Le vélo a toute sa place dans la ville

Dans les colonnes de la dépêche M Bonnamy s’adresse aux candidats aux municipales.

Pratique du vélo à Montigny le Bretonneux
Me déplaçant journellement en vélo, je constate que les pistes cyclables muretaines ne sont pas sécurisées et peu pratiques :
  • l’avenue des Pyrénées est parsemée de trous, de granulats de couleurs cachant la misère (et dangereux lorsque vous freinez dessus)
  • l’avenue Jaques Douzans est partagée entre les piétons, les vélos, les commerçants qui ont leur terrasse ou qui laissent leurs cartons et palettes et des poubelles qui restent en permanence sur les trottoirs.

Bastir a validé ses candidats

Le mouvement occitaniste Bastir ! s’est réuni ce samedi à Toulouse pour valider les 65 candidatures pour les élections municipales de mars prochain. Une cinquantaine d’autres candidatures seront encore validées avant le dépôt des listes le 6 mars.

Des candidates et des candidats de Bastir ! seront notamment présents dans des villes comme Toulouse, Montauban, Auch, Pau, Nimes, Carcassonne, Limoges ou des villes plus modestes comme Gaillac, Colomiers, Castres, Pamiers et bien d’autres communes de taille diverse .....

Invitation - conférence de presse

Les candidats de la liste "Murèth : Le VRAI changement, c'est maintenant" vous convie à une conférence de presse le 

  • jeudi 6 février 2014
  • à 11 heures
  • à la Pizza Salvadora
  • 5, place de la République
  • 31600 MURET

Nous présenterons les grandes lignes du programme ainsi que la ligne de conduite des actions à mener. Nous vous remercions de l'attention que vous porterez à cette manifestation.

Allan FABRE Bastir - Gérard ZASSO PG Christian VALADE EELV

Muret. Liste «Murèth, le vrai changement, c'est maintenant»


Muret 2014 : Liste "Murèth , le vrai changement, c'est maintenant"
“En mars 2014 , les muretaines et muretains doivent pouvoir exprimer un vote qui corresponde à leur sensibilité politique. Il est donc important de ne pas pousser les électeurs vers l’abstention” précise dans un communiqué le porte parole de la liste en cours de constitution “Murèth, le vrai changement c’est maintenant”qui se positionne à gauche de la liste sortante. 

Elle s’appuie sur les valeurs sociales, solidaires, écologistes, occitanistes, culturelles de bon sens oubliées dans les politiques nationales et locales. “Les acteurs d’une commune, d’une communauté d’agglomération peuvent changer la vie des habitants avec de l’énergie, du respect et du courage”poursuit-il “Murèth, le vrai changement c’est maintenant” est composée d’acteurs de la société civile, des membres du parti de gauche, du mouvement citoyen “ Bastir Murèth!, 2014”, d’Europe Écologie - Les Verts. 

Bien vivre sans pétrole

Le pic pétrolier annoncé depuis des dizaines d'années , c'est pour demain !



Percutant et superbement réalisé, « Sans lendemain », ce film d'animation réalisé par Dermot O' Connor, questionne notre mode d'exploitation des énergies fossiles et des ressources naturelles, ses conséquences au niveau planétaire et l'impasse où nous mène notre modèle de croissance. 

Muret. «Bastir !» s'engage dans la campagne


Paru dans la dépêche du 2 janvier 2014


Le mouvement citoyen occitanisme, écologiste, démocratique, «BASTIR !», né en mai à Toulouse, dans le prolongement de la dynamique des signatures du Manifeste Occitanisme initié au début de 2012, sera présent pour les élections municipales à Muret.» BASTIR !» n’est pas un nouveau parti politique mais un mouvement citoyen composé d’hommes et de femmes issus du milieu associatif, issus des partis politiques traditionnels mais déçus par leur immobilisme et qui ne se reconnaissent pas ou plus dans leurs idées ou leur manière de fonctionner, venant de la société civile, du monde du travail ou pas, des étudiants, des parents, des retraités» précise le comité de pilotage qui organise une réunion publique vendredi 10 janvier à l’hôtel Clément Ader, à 20 h 30 en vue d’échanger et élaborer le programme alternatif, réaliste mais ambitieux «dont Muret a besoin pour améliorer la vie quotidienne des muretain(e) s tant au niveau des déplacements, que de la qualité de l’air ou de la nourriture notamment dans les cantines scolaires de la ville et de la CAM, que du respect de l’environnement ou de la diversité linguistique et culturelle, en mettant en place les modalités d’une démocratie participative directe qui permettra de rapprocher les muretains des décisions municipales, faire des propositions» conclut le comité de pilotage.

contact 06 88 00 47 46 ou bastir-mureth.2014@outlook.fr ; www.bastir20014.com